Actualités

[Brochure du CNEF] Bonnes pratiques pour lutter contre les abus sexuels

Nous présentons un outil indispensable en ce mois de novembre, que nous consacrons à la sensibilisation face aux violences. Il s’agit de la brochure récemment publiée par le CNEF « Bonnes pratiques pour lutter contre les abus sexuels » sous-titrée « Pour une déontologie au service des plus vulnérables dans les Églises et les œuvres membres du CNEF. »

Dans ce livret de 44 pages la thématique est abordée en 3 parties :

  • Éclairages théologiques
  • Éclairages juridiques
  • Conseils pratiques

Éclairages théologiques

« Il est important de comprendre que les principes déontologiques ou disciplinaires concernant les possibilités d’abus dans les Églises ou associations chrétiennes – comme dans bien d’autres institutions ou associations – ne répondent pas à une mode ou un problème d’une époque mais ont un fondement théologique reposant sur une compréhension chrétienne de l’être humain, du chrétien et de l’Église. » (p. 9)

Parmi les éclairages théologiques, nous trouvons un rappel de la manière dont Christ appelle chacun à exercer son ministère : non pas à la manière des « grands » qui « tyrannisent » et « abusent de leur pouvoir » (Mt 20.25-28), mais en suivant son exemple, celui du Serviteur par excellence qui a donné sa vie pour nous !

Il y est ensuite souligné que toute personne exerçant un ministère est particulièrement exposée aux tentations touchant au pouvoir, à l’argent et à la sexualité. Ce sont donc des questions qui doivent faire l’objet de notre vigilance.

Dans l’Écriture, Dieu nous demande de prendre soin des plus vulnérables et donc, de nous montrer tout particulièrement attentifs aux personnes qui encourent un risque plus important d’être exposées à une situation d’abus. 

Ce document vise aussi à sensibiliser les Églises et leurs responsables sur le fait que, en cas d’abus sexuel, la discipline ne peut s’exercer uniquement dans le cadre de l’Église locale, mais que l’union d’Église et le CNEF doivent impérativement être informés.

Éclairages juridiques

« Faire face à une situation d’abus sexuels, d’agressions sexuelles, de viols ou de violence au sein de l’Église est comparable à la survenance d’un incendie dévastateur. Il s’agit ni plus ni moins d’un drame pour les personnes touchées, pour l’Église et pour l’entourage, drame qui laisse des traces visibles et invisibles chez les uns et les autres, qui demande du temps pour une restauration et une réparation des torts, drame personnel et communautaire. » (p. 17)

Deux mots clés : prévention et gestion

Le respect intégral de la personne « dans son corps, sa liberté, sa volonté » (p.18) est au centre de la prévention. Concrètement, il est proposé d’établir un guide de déontologie pour les responsables et de désigner une personne de confiance, autre que les responsables d’Église, à qui toute personne peut s’adresser en cas d’abus. Par ailleurs, le choix avisé des candidats au ministère et aux responsabilités dans l’Église représente un acte de prévention en tant que tel.

Des compétences de gestion sont à acquérir dans trois domaines différents. Au niveau pénal (avec les procédures pour porter assistance, signaler les faits et informer les autorités), au niveau disciplinaire, et puis concernant la communication à l’intérieur de la communauté et à l’extérieur avec les médias notamment. La question du secret professionnel s’appliquant au ministère du culte est développée sur trois pages. 

Conseils pratiques

« Nous affirmons la dignité et la valeur de chaque être humain. La vie est un don de Dieu. Nul n’a le droit d’abuser de son pouvoir pour instrumentaliser l’autre, l’abîmer ou le détruire par la violence, qu’il s’agisse d’un abus physique, mais aussi psychique ou spirituel. » (p. 31)

Les conseils pratiques se focalisent sur l’accompagnement des victimes tout d’abord, avec plusieurs recommandations concernant l’écoute et les actions à entreprendre. La problématique de l’accompagnement de l’abuseur est par ailleurs abordée, suivie par des conseils pour les aidants et les responsables d’Église.

Un lexique et des informations pratiques (numéro d’urgence, etc.) sont mis à disposition à la fin de ce document rédigé avec sensibilité et précision.

A mettre entre les mains de tout responsable d’Église ou d’œuvre chrétienne !

Les ressources

LE CNEF met quatre ressources à notre disposition :

  • la brochure, que l’on peut se procurer ici
  • une affiche « Ici, nous luttons contre les abus sexuels », à télécharger et afficher dans l’Église
  • un service d’écouter (à venir)
  • une charte d’engagement pour lutter contre les abus sexuels, à télécharger et afficher dans l’Église

Premier point de la charte d’engagement

Nous reconnaissons avec humilité que des abus sexuels ont eu lieu et peuvent malheureusement encore avoir lieu dans nos Églises et nos œuvres, composées d’hommes, de femmes et d’enfants. Nous regrettons profondément le mal qui a été fait aux victimes de ces abus et reconnaissons les blessures qu’il occasionne. Ces comportements sont un péché qui entache le témoignage de l’Église de Jésus-Christ.

Les auteurs et autrices

Françoise Caron, présidente de la fédération nationale des Associations Familiales Protestantes ; Marc Derœux, vice-président du CNEF, pasteur FEEBF ; William Joutet, pasteur FEPEF ; Nancy Lefèvre, juriste du CNEF ; Gordon Margery, pasteur AEEBLF ; Claire-Lise Meissner-Schmidt, praticienne en relation d’aide, RESAM : Dominique Mourot, pasteur ADD, RESAM ; Louis Schweitzer, pasteur FEEBF, professeur d’éthique à la FLTE

À propos Lydia Lehmann

Après une première expérience pastorale de huit ans (en binôme avec son mari, tous les deux pasteurs dans la même communauté), Lydia Lehmann, titulaire d'un master en théologie de la FLTE, est actuellement co-pasteure dans une Eglise de l’AEEBLF au sud de Bruxelles.

0 comments on “[Brochure du CNEF] Bonnes pratiques pour lutter contre les abus sexuels

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :