Progresser en Église Textes bibliques

« La Bible est claire, il suffit de la lire ! » #bingodesclichés

Lors de débats au sujet du genre, du rapport entre les sexes, des rôles dans le mariage, dans l’Église et la société, la phrase tombe souvent comme un couperet sensé mettre fin au débat : « La Bible est claire, il suffit de la lire ! » La réplique la plus fréquente que l’on entend dans l’Église au sujet du la prédication apportée par des femmes est celle-ci :

L’apôtre Paul est clair quand il demande que la femme se taise dans l’Église !

Vous pouvez imaginer le doigt hardiment pointé sur le passage de 1 Corinthiens 14.34. Cette phrase fait appel à une lecture littérale de la Bible (voir d’autres commentaires de ce passage ici) et à un argument d’autorité :

  1. Dieu a inspiré le texte de la Bible
  2. Ce que j’affirme est écrit noir sur blanc dans la Bible
  3. Donc la Bible est d’accord avec moi
  4. Donc Dieu est d’accord avec moi
  5. S’opposer à moi, c’est s’opposer à Dieu lui-même.

La Bible comme point de repère essentiel

L’Écriture est un texte absolument vital pour les chrétiens. Sa clarté est essentielle – sinon comment savoir que Dieu a créé l’humanité ? Qu’il l’a aimée au point de donner son fils unique ? Comment savoir que les péchés peuvent être pardonnés et que la grâce de Dieu est abondante ? L’amour massif de Dieu peut être compris par quiconque lit la Bible. Cela est particulièrement visible en Jésus-Christ, centre de la révélation.

La lecture de la Bible est transformante. Dieu ne veut pas laisser l’humanité sans repères. Dès l’Ancien Testament, il guide son peuple et lui parle par la voix des prophètes. Jésus aussi a enseigné ce que cela signifiait de vivre selon son royaume. Paul et Pierre ont également accompagné l’Église naissante de leurs encouragements et enseignements.

  • À quoi cela ressemble-t-il de vivre en tant que chrétiennes et chrétiens ?
  • De suivre Jésus et de chercher à l’honorer par sa vie ?
  • Comment l’Église peut-elle vivre selon sa vocation et accomplir fidèlement sa mission ?

C’est une grâce pour les communautés chrétiennes d’avoir pu garder trace de ces textes structurants qui témoignent de la vie des premiers chrétiens et des premières communautés chrétiennes, centrées sur le Christ.

Interpréter la Bible est un voyage

Nous aimerions bien – ce serait plus simple – que ces textes répondent immédiatement aux questions existentielles de ce siècle. Lors de la lecture des textes de la Bible, de nombreux fossés doivent être franchis :

  • Les textes de la Bible ont été écrits dans un contexte différent de l’occident du XXIe siècle, même si l’humanité reste semblable dans ses vertus et ses passions.
  • Ils ont été écrits par différents auteurs avec des sensibilités, des théologies et des spiritualités différentes, même s’ils pointent vers le même centre.
  • Ils ont été écrits pour un public différent que les lecteurs contemporains, même si la vérité qu’ils contiennent traverse le temps.
  • Ils émergent d’une vision du monde différente de la nôtre et partent de présupposés différents de ceux avec lesquels nous lisons la Bible aujourd’hui.
  • Ils ont été écrits dans une langue différente de celle dans laquelle nous les lisons, même si chaque génération de traducteurs et de traductrices a cherché à rester fidèle au sens premier.

Traverser le fossé ensemble, avec l’aide de Dieu

Si la Bible ne répond pas immédiatement aux questions de notre temps, cela ne signifie pas qu’elle n’a rien à dire. La lecture de la Bible est essentielle pour discerner le projet de Dieu pour les vies personnelles des croyants et pour l’Église. Cette lecture doit être accompagnée de l’écoute de l’Esprit, de l’ouverture à entendre une voix extérieure aux idées que l’on apporte au texte ; elle doit aussi être accompagnée d’un travail qui permet de traverser les fossés qui séparent la communauté de lecteurs et de lectrices du texte d’origine.

C’est ce que l’équipe de « Servir ensemble » nous s’efforce de proposer sur ce blog. Personne ne peut se passer de personne dans la traversée du fossé. La recherche de l’unité est à ce prix.


D’autres articles sont à venir dans la série #bingodesclichés le premier vendredi de chaque mois. Il s’agit d’un bingo des phrases entendues couramment. Un bingo de certaines idées reçues sur le ministère (pastoral) des femmes. En 9 courts articles nous aimerons y apporter une réponse et donner des pistes pour aller plus loin. Nous sommes impatientes de partager la suite avec vous !

Suggestion de lecture

Valérie Duval-Poujol – 10 clés pour comprendre la Bible, Empreinte temps présent, 2011

0 comments on “« La Bible est claire, il suffit de la lire ! » #bingodesclichés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :