Actualités

Conférence : Dieu est-il sexiste?

Droit de vote, droit de disposer de notre propre compte en banque, accès à l’université et à des hauts postes de responsabilités…

Depuis la fin du 19e siècle et surtout dès la moitié du 20e siècle, les mouvements pour les droits des femmes ont obtenu d’importants résultats. Pourtant, nous vivons au quotidien dans une société patriarcale et nous percevons que les stéréotypes de genre et le sexisme empêchent -toujours et encore- la réalisation d’une égalité effective des droits entre les femmes et les hommes dans tous les domaines de la vie, partout dans le monde.                                                                 

Nous avons envie que cela change pour notre génération et celles à venir.

Nous constatons aussi la difficulté d’aborder ce sujet dans le contexte chrétien, alors même que notre compréhension de la Bible semble renforcer l’appel à un évangile libérateur, y compris pour les femmes.

Désireuses d’apporter dans notre communauté un éclairage stimulant qui s’appuie sur la Parole et nos réalités de vie nous vous proposons une journée de réflexion sur le thème « Dieu est-il sexiste ?» qui aura lieu le 5 septembre dans la paroisse de l’Entre-deux-lacs à St-Blaise dans le canton de Neuchâtel.

Les rencontres de préparation ont été le lieu de nombreux débats entre nous:

  • La complémentarité est-elle un terme piégé ?
  • Comment désapprendre des réflexes inscrits profondément dans notre éducation et notre socialisation, y compris religieuse ?
  • Comment un féminisme chrétien se différencie-t-il des mouvements féministes contemporains, qu’a-t’il de plus à apporter ?

Autant de questions qui montrent la diversité des féminismes et qui rappellent aussi qu’il n’y a pas de réponse simple à un problème complexe !

Le but de notre journée est donc de réfléchir ensemble, avec une diversité d’intervenant.e.s reflétant aussi la diversité des avis au sein des Églises. Nous constatons que le féminisme a parfois mauvaise presse dans les milieux chrétiens et il nous semble nécessaire d’aller au-delà des préjugés pour percevoir comment -aujourd’hui- nos Églises pourraient s’approprier ce sujet et non s’en détourner.

S’adressant autant aux hommes qu’aux femmes, cette journée désire stimuler une réflexion au sein de l’Église et de la société sur la question de la justice de genre qui est l’un des piliers de nos démocraties.

Nous avons soif que la vision égalitaire de Dieu pour l’homme et la femme, exprimée dans Genèse et par la vie du Christ soit prêchée, enseignée et incarnée par autant de femmes que d’hommes, en paroles et en actes.

Et si l’Église était avant-gardiste sur ces questions de justice sociale ? Cette journée vous propose de réfléchir à tout cela ! Nous nous réjouissons d’accueillir vos réflexions et impulsions lors de cette journée !

Yasmine Thomet, Ruth Letare, Myriam Osswald, Sylvie Perrin Amstutz


  • Inscription: Yasmine.thomet@gmail.com
  • Coût: adultes 15 CHF / Étudiant.e.s et apprenti.e.s gratuit

servirensemble.com est le fruit de différents auteurs et c'est la richesse de ce blog. Vous trouverez le nom de cet auteur à la fin de l'article. Vos contributions sont les bienvenues, contactez-nous!

3 comments on “Conférence : Dieu est-il sexiste?

  1. Olivia

    très belle initiative…BRAVO. J’espère que beaucoup de femmes et d’hommes, de tous âges puissent vivre cette journée. Même si des avis diverges nous nous devons, selon, moi, nous parler et de ce fait, mettre des mots sur ces questions et nos questions. Bonne journée du 5 septembre 2020.

    J'aime

  2. M.Rose

    Bonsoir,
    aucun chrétien ne dira que Dieu est sexiste (les non-croyants sûrement !)
    car il aime autant l’homme que la femme, mais chacun aura son idée du
    pourquoi de la différence des sexes et du but voulu par Dieu. Ou est la Vérité ?

    Que le Saint-Esprit vous dirige dans ces réflexions et échanges,
    car le féminisme chrétien qui s’appuie sur l’enseignement du Christ
    ne peut que diverger des autres féminismes, qui placent l’ Homme au centre
    de tout, la référence ultime, même s’il y a des convergences et nous remettent
    aussi en question.

    Je souhaite que l’église soit AVANT-GARDISTE, que dans des relations
    réfléchies, plus justes et plus vraies, elle montre au monde quelque chose
    que seul l’Amour du Christ permet de comprendre et de vivre
    et lui donnera envie de le connaître.

    J'aime

  3. Ping : Dieu est-il sexiste? Oser sortir des stéréotypes – Servir Ensemble

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :