Spiritualité

Kit de survie pour femme appelée!

Comment démarrer la belle aventure de foi d’une vie consacrée au service de Dieu quand on vous dit que cela n’est pas possible pour une femme ? C’est un peu plus compliqué que d’enfiler une paire de bottes de marche et de s’équiper d’un sac à dos, d’une carte et de provisions …

Dans mon expérience, seule la conviction d’avoir été appelée permet d’affronter les difficultés et incompréhensions. C’est la relation avec Dieu qui donne la force nécessaire pour persévérer, avec en plus quelques ressources ramassées en cours de route comme des trésors naturels lors d’une randonnée.

Voici quelque-uns des mes trésors ramassés au fil de la marche :

Philippiens 2 v. 5-6 : Ode à l’humilité

A 24 ans environ, j’ai entendu une conversation entre un responsable d’Église et une jeune femme. Cette dernière faisait part de son appel pour servir le Seigneur et demandait conseil, mais voici ce qu’elle a reçu comme réponse : « Quand un homme ressent l’appel de Dieu cela vient de Dieu, mais quand c’est une femme, ce n’est que de l’orgueil. » J’étais choquée … mais je n’ai rien dit. Craignant alors de devenir orgueilleuse, j’ai pris comme « bouclier » ces versets de l’épître aux Philippiens ; pendant plusieurs années, surtout pendant la période où j’étudiais la Bible pour savoir ce que le texte disait par rapport au ministère des femmes, je me disais :

L’égalité avec l’homme n’est pas une proie à arracher; sois humble comme Christ a été humble !

Son exemple était mon réconfort et mon inspiration:

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ,
lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,
mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme,
il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix »

Seul bémol : ma lecture personnelle a sans doute abouti à un excès d’humilité (et une certaine « paralysie ») car le verset ne distingue pas entres hommes et femmes, mais s’adresse à tous.

« Leave it All Behind ! » : « Se rebeller » … sans qu’il n’y ait de conséquences!

Quelques années plus tard, lorsque le sentiment de rejet était à son comble, ce chant assez entrainant d’Amy Grant apaisait la blessure émotionnelle en me permettant de m’imaginer ailleurs … roulant dans une voiture décapotable au bord d’un lac de montagne … « juste pour un temps » … car en réalité, on n’abandonne pas ses responsabilités.

Mais il est important d’être lucide sur ses sentiments et ne pas les refouler.

« Pourquoi ne pas prendre la route et tout laisser derrière. Changer de paysage pour être soulagée, quelque temps. Nous chercherons un endroit loin de tout, un lieu que personne ne trouvera. Tout laisser derrière. » [traduction]

Les vrais temps de repos, les vacances, sont indispensables pour toute personne engagée dans le ministère.

Un brin d’humour : « Are Women Human ? » de l’écrivain Dorothy Sayers

sans-titre1

Avec son écriture fine et perspicace, Dorothy Sayers lance la question essentielle:

Les femmes sont-elles humaines ?

Elle dit tout avec son titre à la fois direct et ridicule. Car si les femmes ne peuvent pas prêcher parce qu’elles ne sont pas à l’image de Dieu comme les hommes le sont, eh bien, elles ne sont pas vraiment humaines. Quelle sottise !
Je laisse la couverture de ce livre visible dans ma bibliothèque, et je souris intérieurement quand je la vois. J’espère le traduire en français un jour, en collaboration avec ma fille traductrice (à moins que Marie-Noëlle Yoder ne le fasse avant !)

CBE, un blog évangélique fondé sur l’Écriture

J’ai découvert le blog de Christians for Biblical Equality seulement en 2009. Neuf ans après avoir  commencé à aborder sérieusement la question pour moi-même, au moment où je terminais mon mémoire de Master sur le sujet. J’ai vécu la découverte de cette communauté et ses excellentes ressources comme une sorte de « ligne de vie » … je n’étais plus seule. C’est pourquoi je donne tant d’importance à la mission de Servir Ensemble.

Marc 6 v.34 : La compassion comme fil directeur

On m’a parfois demandé pourquoi je « voulais » enseigner alors qu’il y a tant d’autres façons de servir le Seigneur. Ce qui est vrai. Peut-être à tort (?), ce genre de question me donne l’impression qu’on m’accuse … d’orgueil, encore une fois. Voyons, il y a les hommes pour prêcher. Nous les femmes, pouvons manifester l’amour de Dieu par des services concrets. Ce qui est vrai. Je trouve les mots pour expliquer le besoin pressant d’enseigner dans ce verset de l’évangile de Marc ; voilà la motivation de celui ou celle qui prêche écrite noir sur blanc:

« Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont point de berger; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. »

Ezéchiel 3 v. 6 : Détermination

Une nécessité absolue. Mais comme dans ce verset, c’est Dieu qui le fait. Il faut simplement accepter d’être incomprise, même si c’est l’aspect le plus douloureux. On peut sembler arrogante et bornée sans doute. J’ai été touchée qu’un pasteur fasse allusion à ce verset en commentant mon article « J … comme Jézabel ? »

« Je rends ton front comme un diamant, plus dur que le roc. N’aie pas peur d’eux, ne sois pas terrifié par eux. »

Mais cette dureté du front n’a rien à voir avec une dureté de cœur ou un manque de douceur. On ne fera rien sans amour véritable.

Trésors

Voici donc quelques-uns des trésors ramassés au fil de ma marche. Il y a eu des moments difficiles, c’est pourquoi je parle de « kit de survie ». Mais comme en randonnée,  en particulier la randonnée en montagne, que nous aimons particulièrement malgré quelques « passages délicats » inattendus ( !) qui restent dans nos souvenirs familiaux, les plus belles vues viennent après les plus grands efforts, et rien ne vaut le repos dans un haut pâturage.

Alors courage ! à toutes celles qui se sentent appelées à entreprendre cette marche par la foi. Je prie que Dieu puisse vous bénir et être votre guide de tous les instants.

Victoria Declaudure

7 comments on “Kit de survie pour femme appelée!

  1. Déborah

    Merci Victoria pour ton article qui me fait tellement de bien.

    J'aime

  2. Claire Poujol

    Merci Victoria pour ce témoignage. Je suis en train de me rendre compte d’une chose dont je n’avais peut-être pas conscience auparavant : j’ai eu énormément de chance de me convertir au Christ à 18 ans par le moyen des salutistes. Je savais que Dieu m’ appelait et donc j’ai répondu à son appel en devenant officière de l’Armée du Salut. Dans l’Armée du Salut les femmes sont complètement à égalité avec les hommes et par exemple une femme peut très bien devenir Générale, c’est-à-dire diriger le mouvement au niveau mondial.
    Avec Jacques nous avons été très heureux pendant toutes ces années car nous voulions évangéliser et également nous occuper des plus pauvres, et nous avons pu faire tout cela dans une très grande liberté.
    Mais je sais très bien que cette très grande liberté accordée aux femmes dans le milieu salutiste n’est pas accordée dans de nombreuses églises évangéliques. Quel dommage…

    Aimé par 1 personne

    • Myriam Lebouc

      Ton commentaire fait du bien
      Je me suis retrouvée ..
      Merci Victoria aussi
      Née ds les Add il a fallut tout un cheminement ds mon cœur et plusieurs paroles prophétiques pour commettre et accepter ce que Dieu avait déposé en moi.
      J’ai vu et vécu la colère après une prédication et des gens qui quittent l’église avant ou après…si je n’avais pas reçu des confirmations et les encouragements de mon cher époux je préférais ne pas intervenir en apportant la parole.
      Que le Seigneur continue de utiliserliser et de faire lever des servantes pour sa gloire
      Myriam lebouc

      J'aime

  3. Anne Clark

    Encore un article très intéressant et bien écrit. Merci Victoria.
    Si la multiplication d’églises se fait comme prévu, nous aurons besoin de beaucoup plus d’enseignants et enseignantes.
    Merci Seigneur pour tout les profs et professes! qui nous ont encouragés et fortifiés dans notre pélérinage,

    J'aime

  4. Myriam Lebouc

    Ton commentaire fait du bien
    Je me suis retrouvée ..
    Merci Victoria aussi
    Née ds les Add il a fallut tout un cheminement ds mon cœur et plusieurs paroles prophétiques pour commettre et accepter ce que Dieu avait déposé en moi.
    J’ai vu et vécu la colère après une prédication et des gens qui quittent l’église avant ou après…si je n’avais pas reçu des confirmations et les encouragements de mon cher époux je préférais ne pas intervenir en apportant la parole.
    Que le Seigneur continue de utiliserliser et de faire lever des servantes pour sa gloire
    Myriam lebouc

    J'aime

  5. Alice Bonnefond

    Merci Victoria pour ce témoignage et les références bibliques qui l accompagnent.
    Tu pointes la condition de la femme depuis des millénaires et même si nous avons été confronté à ces situations ,on peut sentir de perceptibles  changements .
    Et c est merveilleux car la brèche est ouverte
    Gloire à notre Dieu
    Alice Bonnefond

    J'aime

Répondre à Claire Poujol Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :