Témoignages

Valérie Duval-Poujol, personnalité de l’année 2020

Valérie Duval-Poujol, la marraine de ce blog, a reçu le prix de personnalité de l’année 2020 de la part de Christianisme Aujourd’hui. Toute l’équipe aimerait lui remettre ses sincères félicitations ! Retour sur ce beau moment.

Crédit photo: Alliance Presse

Ce beau prix t’a été donné ! Bravo ! Peux-tu nous en dire plus ?

En 2019, j’ai conclu un travail de trois ans pour la révision de la Bible en Français Courant en tant que cheffe de projet, et cet engagement biblique été, je crois, une des raisons de ma nomination à ce prix. Je suis également engagée pour l’unité des Chrétiens afin que les différentes dénominations et sensibilités du christianisme mais aussi de notre protestantisme (luthéro-réformés/évangéliques) s’unissent et collaborent mieux ensemble ; j’œuvre aussi pour la cause des femmes, notamment contre les violences conjugales.

C’est lors du colloque sur les évangéliques de la Fédération Protestante de France que j’ai su que le prix de personnalité de l’année créé par Christianisme aujourd’hui m’avait été décerné. C’était à la fois une surprise et une joie. Je suis régulièrement en contact avec l’équipe de ce magazine évangélique, même si nous ne sommes pas forcément d’accord sur tous les sujets, ce qui m’a d’autant plus touché. Le jour même où j’ai su que j’avais reçu cet honneur, lors de cette journée-colloque de la FPF, Jean-Paul Willaime a dit une phrase révélatrice :

 La guerre des protestantismes n’aura pas lieu !

Cela m’a vraiment marqué ; c’était pour moi le symbole de ce prix, une union de différentes couleurs sous le même drapeau du Christ ; une alliance pour porter du fruit ensemble. 

De plus, une figure évangélique emblématique avait été élue récemment ; en effet, Henri Blocher avait été élu l’année précédente. C’est pour moi une joie et un signe de reconnaissance que de suivre les pas de ce grand théologien baptiste. Ce prix est une belle manière de reconnaître les engagements qui me tiennent à cœur et que j’aime porter, un encouragement à les poursuivre.

Ce qui a été également marquant, c’est que, à ce qui m’a été confié, je suis la première femme nommée à ce prix. Cela en dit large ; le Christianisme d’aujourd’hui est donc aussi féminin ! C’est un réel bonheur que d’être reconnue en tant que femme dans notre milieu évangélique. Je suis reconnaissante de voir la voie s’ouvrir et s’élargir pour mes sœurs, je le perçois comme un véritable encouragement pour nous toutes.

  J’ai reçu le prix lors d’une formation biblique que je donnais en Suisse, et j’ai pensé à ce moment-là une image que j’affectionne tout particulièrement ;  le corps du Christ doit pouvoir fonctionner dans sa plénitude, et ne plus être hémiplégique (ndlr : paralysé d’un seul côté et donc privé de la moitié de ses membres, les femmes). Son corps est constitué d’hommes et de femmes, ainsi que de différentes dénominations et chaque partie a sa place, son importance, et se doit de bouger et évoluer en collaboration. Ce prix réconforte en moi la reconnaissance et le respect de toutes les couleurs et les saveurs que le monde chrétien a à apporter.

Je me sens 100% chrétienne, 100% protestante et 100% évangélique.

Le prix consiste en une année de prière pour la personnalité choisie. C’est une belle bénédiction, qui me rappelle que la prière est un cadeau, essentielle pour notre vie spirituelle. C’est une mise en lumière de l’importance de prier pour ce qui nous tient à cœur, les gens que l’on aime, les projets que l’on chérit et que l’on encourage. Ce prix, c’est également un encouragement à la collaboration. La Bible NFC a été le fruit de 60 collaborateurs, sans lesquels cette version de la Bible n’aurait jamais vu le jour, comme quoi, l’union fait la force, et donc l’union du corps du Christ fait la force de notre unité chrétienne.

Ce prix est aussi un profond encouragement à continuer dans ma voie ; continuer à rassembler et fédérer, et pour cela, je suis très reconnaissante.

Crédit photo: Alliance Presse

Note pour les lectrices et lecteurs de ce blog : Un article sur la Nouvelle Français Courant sortira vendredi prochain sur ce blog, avec un zoom sur cette traduction, en particulier son axe épicène c’est à dire moins sexiste.

À propos Lula Derœux

Lula Derœux est étudiante en troisième année à la Faculté Libre de Théologie Evangélique. Jeune mariée avec un pasteur de la FEEBF, où elle est également impliquée, cette native suisse a comme passion la musique, tout particulièrement le chant, le septième art et la cuisine.

3 comments on “Valérie Duval-Poujol, personnalité de l’année 2020

  1. Marie-Rose

    Bonjour,
    Bravo et gloire à Dieu pour cette récompense. Vous êtes la première femme à avoir
    été nommée et donc la guerre des sexes n’aura pas lieu dans l’église, puisqu’on
    apprend à s’écouter, se respecter, à aller à l’essentiel !
    Partante pour cette année de prière, et pour qu’on puisse continuer à profiter de
    votre humour qui permet de d’ atténuer les « heurts » pour plus de bonheur……

    J'aime

  2. Danielle

    Bravo ! Beau parcours dans la Parole et la liberté !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :