Si on laissait prêcher les femmes?

Marie-Noëlle Yoder est pasteure dans une Église mennonite et enseignante en théologie pratique et en éthique au centre de formation du Bienenberg (Suisse).

1 comment on “Si on laissait prêcher les femmes?

  1. Ginette

    La Parole de Dieu est une affaire d’hommes, autorité oblige ! La femme n’est pas crédible.

    ILS REFUSENT DE VOIR QUE :
    L’ Ancien Testament a été « canonisé » par une femme (analyse de I.Fischer).
    Au retour de l’exil, une délégation envoyée par le Roi (prêtre, scribes) vers la plus haute autorité spirituelle
    de l’époque (non pas Jérémie, non plus Sophonie, alors en exercice) mais la prophétesse HULDA, pour
    avoir le conseil de Dieu, savoir sii le livre qu’ils ont trouvé ds le temple est bien la Parole de Dieu ?
    Par sa prophétie, Hulda confirme et authentifie le livre que ns lisons aujourd’hui.

    2) que la crédibilité de l’évangile repose en partie sur la parole de deux femmes qui attestent
    la naissance miraculeuse et la résurrection du Christ, piliers de notre foi !
    – Marie : la seule à être vraiment dans le secret de la naissance de Jésus
    – M.Madeleine : 1er témoin de la résurrection, et 1ère à prêcher la Bonne Nouvelle !

Laisser un commentaire