Jouer de la lyre

Marie-Noëlle Yoder est pasteure dans une Église mennonite et enseignante en théologie pratique et en éthique au centre de formation du Bienenberg (Suisse).

1 comment on “Jouer de la lyre

  1. Ginette

    Il y eut un temps où la femme n’avait pas d’âme.
    Il a fallu attendre le XX ème siècle pour découvrir qu’elle avait un cerveau (voir Marie Curie: c’est son mari
    et non elle, qui avait pu découvrir le radium selon le comité scientifique de l’époque !).
    Aujourd’hui, tous les chrétiens admettent que la femme a un esprit. Mais il sert à quoi ?
    Ce ne sont pas plutôt les hommes qui nous jouent du violon pour nous endormir avec « l’éternel féminin »
    « la maternité qui sauve », et nous faire pleurer sur « notre péché originel » ou notre « corps séduction danger »,
    afin de nous écarter de la quête du sens » (comme la théologie) ou la participation responsable et égale
    à tous les domaines de la vie et de l’église, mais tous ensemble avec nos différences ?

Laisser un commentaire