Actualités

‘Des hommes et des Femmes dans le livre des Juges’ de Florence Vancoillie

Florence Vancoillie, pasteure des UEEL à Toulouse, sort ces jours-ci un ouvrage sur le chapitre 4 du livre des Juges (paru aux Suppléments à Théologie Evangélique, Edifac/Excelsis) : ‘Des hommes et des femmes dans le livre des Juges’.

Servir Ensemble : Florence, pouvez-vous nous dire comment ce livre est né ?

F.V. Mon orientation première était d’être prof de français. Au début de mes études de lettres classiques, lors d’un synode et d‘un rapport sur la situation de l’Union, j’ai pris conscience du manque de pasteurs chez les Libristes. J’en ai été impactée parce que j’avais vu quelques églises se renfermer quand elles n’avaient pas de pasteur. Je pense que le pasteur joue le rôle de celui qui ‘met un coup de pied dans la fourmilière’, il est souvent le gardien de l’ouverture ! J’ai donc fini mes 4 années d’études de lettres puis j’ai fait la faculté de théologie de Vaux sur Seine. Ce livre retranscrit mon mémoire de Master. Je n’ai pas choisi ce sujet à cause des femmes.

Je fuyais les ‘débats féministes’ parce que je trouvais qu’il y avait de la mauvaise foi dans ces discussions.

J’ai été ‘retournée’ par un cours à la fac où beaucoup de questions et d’enjeux identitaires ont été révélés. En fait, j’ai choisi ce thème par attrait pour l’analyse narrative (mes études de lettres classiques m’y ont fait prendre goût) et parce que je suis tombée ‘par hasard’ sur ce court chapitre du livre des Juges, que j’ai trouvé plein de rythme et d’ironie. J’ai donc creusé le sujet dans cette direction sans mettre aucunement le focus sur la question féministe.

(Voir un avis sur l’ouvrage plus bas)

S.E. Comment vivez-vous votre ministère à Toulouse ?

F.V. J’exerce mon ministère depuis 6 ans maintenant, en équipe pastorale avec Vincent Miéville, dans une église plutôt conservatrice à Toulouse. Mais ma présence a fait bouger les lignes ici.

Je ressens chez une certaine partie de l’assemblée presque une sorte de guérison.

Il y a des femmes qui, après avoir vu pendant toute leur vie des hommes prendre toutes les décisions, voient ma présence et ma place d’un œil plus que positif. Certaines sont plus à l’aise de parler avec une femme. Mais ce n’est pas seulement lié à moi, c’est parfois aussi une question de caractère. J’accompagne des femmes et des hommes, et Vincent également.

Il n’y a pas de clivage masculin/féminin dans les accompagnements ! La présence de deux sensibilités est plus importante que les genres.

Et à travers l’obligation de composer avec les autres, les équipiers ou les gens, le travail en équipe devient un lieu d’épreuve au bon sens du terme. Il nous apprend à toujours naviguer entre plusieurs composantes !
Ce qui me nourrit le plus, c’est le travail de la prédication que je compare à un travail d’accouchement, ainsi que certains accompagnements. Ce qui est le plus difficile à vivre pour moi dans le ministère pastoral, c’est le travail administratif. Je suis en effet très relationnelle, même si je suis assez introvertie !

 

A propos de ‘Des hommes et des femmes dans le livre des juges : Qui est le sauveur d’Israël en Juges 4 :1-24 ?’ , quelques mots de Joelle Sutter- Razanajohary.

 
9782755003390

 

Ce petit livre n’est petit que par sa taille ! Tout juste un peu plus d’une centaine de pages ! Mais cela suffit amplement pour cet exercice de haute voltige autour d’un chapitre bien connu du livre des Juges, relu et décortiqué avec des outils qui le sont un peu moins, ceux de l’analyse narrative.

 

Florence Vancoillie maitrise très bien ces outils et nous offre de ce fait une lecture inattendue de ce chapitre. Nous connaissons certainement tous Déborah et Baraq. Mais peu d’entre nous ont réalisé que ce chapitre ne concerne pas seulement ces deux personnages, qu’il y en a deux autres et que ces deux- là  ne sont pas juste des faire-valoir. En réalité, tout tourne autour de deux hommes, Baraq et Sisera, qui se ressemblent fort dans la manière dont le texte les traite ; et de deux femmes : Déborah et Yaël, cette dernière apparaissant également sous un jour nouveau grâce aux liens que Florence Vancoillie révèle avec d’autres femmes de la Bible.

C’est comme une nouvelle réalité qui se dessine sous nos yeux, comme si nos habitudes de lectures nous avaient rendus myopes en nous faisant perdre de vue le tableau d’ensemble.

Florence Vancoillie nous apporte là un livre qui fait office de lunettes correctrices et la question du sous-titre prend tout à coup tout son sens ! Qui donc est le sauveur d’Israël dans cette histoire ?

Voilà donc un livre que je ne peux que vous recommander:

– Si vous n’avez pas peur des études structurelles et narratives, le chapitre 1 vous apprendra à réfléchir à un récit, à la manière dont il se structure et à ce que cela nous dit de l’histoire qui se construit sous nos yeux.

– Si vous vous posez la question que pose le sous titre, à savoir qui sauve Israël et comment, et que vous souhaitez apprendre à repérer ce que le texte nous apprend des personnages à travers des infimes détails, le chapitre 2 est pour vous ! Vous serez surpris de tout ce qu’un texte aussi court peut nous apprendre, mais également convaincu que nos lectures ‘rapides’ et faciles nous privent d’une profondeur indéniable et donc certainement du goût ineffable de la parole !

– Si vous souhaitez apprendre à lire un texte biblique dans le réseau des liens qu’il tisse avec lui-même, le chapitre 3 sur le contexte littéraire (analyse des liens entre Déborah et les autres juges, entre toutes les femmes du livre des juges, mais aussi au-delà du livre des juges, avec d‘autres figures de l’Ancien testament) vous plongera dans une belle ouverture et dans des pistes d’interprétations nouvelles quant à ces personnages hors du commun.

Un grand merci à Florence Vancoillie d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et bon vent à ce petit livre…

Joëlle Sutter- Razanajohary

4 comments on “‘Des hommes et des Femmes dans le livre des Juges’ de Florence Vancoillie

  1. Françoise

    Merci pour ces quelques lignes et ces quelques mots d’explication…. du coup je m’attendais aussi à avoir un extrait du livre, je me sens frustrée (lol).
    Joëlle quand vous dites « nos lectures ‘rapides’ et faciles nous privent d’une profondeur indéniable et donc certainement du goût ineffable de la parole ! » ça me touche, et me peine à la fois car nous n’avons pas tous ce don de tirer du texte ce que vous, vous y trouvez. Nous ne sommes pas tous nés avec les mêmes dons, les mêmes facilités, les mêmes capacités, c’est aussi pourquoi je me réjouis de lire ce que vous voulez bien partager avec nous, afin que nous puissions nous aussi nous enrichir à travers vous. Encore merci.

    J'aime

    • Je comprends bien ce que vous ressentez, Françoise, et je regrette de vous avoir peinée. Je pense néanmoins qu’aujourd’hui, de très bons ouvrages de vulgarisation sont disponibles pour les néophytes, à condition de prendre le temps de s’y plonger. Et ce n’est pas si simple que cela en a l’air. Là je parle pour tous, c’est à dire, pour vous, pour moi et pour tous ceux qui ont déjà lu les écritures une ou deux fois en entier. Les sillons tracés deviennent rapidement des ornières et c’est valable pour chacun, je voudrais vous en convaincre…
      Encore toutes mes excuses…

      J'aime

      • Françoise

        Soyez rassurée Joëlle il n’y a pas de problème. Je lis pas mal, depuis toujours, et je me réjouis quand des écrits sortent de l’ordinaire, nous entrainent sur des chemins de compréhension nouveaux, qui nous font entrevoir des richesses qui sont là, sous nos yeux, des écrits porteurs d’espérance, de guérison, de transformation. Encore merci pour tous ces partages, merci à tous ceux qui se plongent dans ce qui est parfois encore mystérieux pour nous, qui nous permettent d’avancer, de voir autrement ce que l’on croyait acquis parfois. Et ça me réjouis vraiment, cela prouve qu’on est « en vie », en mouvement. Que le Seigneur vous bénisse et bénisse Sa Parole.

        J'aime

  2. Ping : Que penser de l’attitude de Jésus face aux femmes ? Par Florence Vancoillie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :